De Vénus à Miriam
au pas de mon chant

 

Octobre 2021 – MAC Créteil

 

La Première

Quand Chantal et marie-Claude se croisent … La vraie rencontre entre les deux femmes s’effectuera lors du premier confinement, rencontre à laquelle la1ère n’est pas étrangère puisque pour les besoins de l’un des événements virtuels ou plutôt à distance organisé par nos soins, la danseuse d’origine guadeloupéenne et la chanteuse d’origine martiniquaise avaient créé un « tableau » à partir de leur deux savoir-faire. Non seulement ce travail leur a plu mais il a aussi été bien accueilli, au point qu’elles ont envisagé ensemble la création d’un spectacle entier.
Patrice Elie Dit Cosaque

Africultures

Marie-Claude Bottius : « Ce qui m’intéresse surtout chez Miriam Makeba ce sont les évocations de sonorités africaines qu’elle insère dans ses morceaux, et le vocabulaire qu’elle intègre dans ses chants, même quand elle chante en anglais. Par exemple, quand elle dit « Khawuleza Mama », on peut trouver que c’est joli comme sonorité alors qu’en fait ça veut dire « fuis maman » parce que les Afrikaners débarquent. J’aime aussi le fait qu’on soit trois femmes, noires, et artistes dans des domaines différents : la romancière, la chanteuse et la danseuse. Cela fait écho à l’art total de l’opéra : on a le texte, la musique, la danse et la scénographie. »

France Inter

Marie-Claude Bottius : « Chaque femme noire est très touchée par la destinée de la Vénus Hottentote »

Le Code Noir
de Louis Clapisson

Novembre 2019 – Ile-de-France – Quimper – Les Paladins/Jérôme Correas

 

Forumopera.com

Des sept chanteurs, c’est la prestation de la soprano Marie-Claude Bottius qui retient une attention particulière. Son timbre très particulier, plus proche d’une rondeur habituellement trouvée chez certaines voix d’alto, a charmé l’auditoire (…) Son intelligence musicale nous a transportés notamment lorsqu’elle demande pardon à son fils (Donatien) de l’avoir abandonné (« Mon fils, mon cher enfant », acte I), ou lorsqu’elle prie pour lui après son arrestation et avant sa vente aux enchères (« Vierge Marie, toi que je prie », acte III).
Anne Heijboer

Olyrix

La Zamba de Marie-Claude Bottius a un soprano coloré, agile à travers les registres (…) Elle rappelle immanquablement Carmen, par l’insouciance (vendeuse de colifichets comme si elle vendait des cigarettes), plongeant dans le tragique. Elle lit l’avenir dans les lignes de la main en chantant un trio (comme Carmen chante le trio des liseuses de cartes).
Charles Arden

De Vénus à Miriam au pas de mon chant

 

Octobre 2021 – MAC Créteil

 

La Première

Quand Chantal et marie-Claude se croisent … La vraie rencontre entre les deux femmes s’effectuera lors du premier confinement, rencontre à laquelle la1ère n’est pas étrangère puisque pour les besoins de l’un des événements virtuels ou plutôt à distance organisé par nos soins, la danseuse d’origine guadeloupéenne et la chanteuse d’origine martiniquaise avaient créé un « tableau » à partir de leur deux savoir-faire. Non seulement ce travail leur a plu mais il a aussi été bien accueilli, au point qu’elles ont envisagé ensemble la création d’un spectacle entier.
Patrice Elie Dit Cosaque

Africultures

Marie-Claude Bottius : « Ce qui m’intéresse surtout chez Miriam Makeba ce sont les évocations de sonorités africaines qu’elle insère dans ses morceaux, et le vocabulaire qu’elle intègre dans ses chants, même quand elle chante en anglais. Par exemple, quand elle dit « Khawuleza Mama », on peut trouver que c’est joli comme sonorité alors qu’en fait ça veut dire « fuis maman » parce que les Afrikaners débarquent. J’aime aussi le fait qu’on soit trois femmes, noires, et artistes dans des domaines différents : la romancière, la chanteuse et la danseuse. Cela fait écho à l’art total de l’opéra : on a le texte, la musique, la danse et la scénographie. »

France Inter

Marie-Claude Bottius : « Chaque femme noire est très touchée par la destinée de la Vénus Hottentote »

Le Code Noir de Louis Clapisson

 

Novembre 2019 – Ile-de-France – Quimper – Les Paladins/Jérôme Correas

 

Forumopera.com

Des sept chanteurs, c’est la prestation de la soprano Marie-Claude Bottius qui retient une attention particulière. Son timbre très particulier, plus proche d’une rondeur habituellement trouvée chez certaines voix d’alto, a charmé l’auditoire (…) Son intelligence musicale nous a transportés notamment lorsqu’elle demande pardon à son fils (Donatien) de l’avoir abandonné (« Mon fils, mon cher enfant », acte I), ou lorsqu’elle prie pour lui après son arrestation et avant sa vente aux enchères (« Vierge Marie, toi que je prie », acte III).
Anne Heijboer

Olyrix

La Zamba de Marie-Claude Bottius a un soprano coloré, agile à travers les registres (…) Elle rappelle immanquablement Carmen, par l’insouciance (vendeuse de colifichets comme si elle vendait des cigarettes), plongeant dans le tragique. Elle lit l’avenir dans les lignes de la main en chantant un trio (comme Carmen chante le trio des liseuses de cartes).
Charles Arden

France Musique

Marie-Claude Bottius : « on est tous vraiment très investis (…) c’est très fort de pouvoir être sur scène, de défendre cet opéra qui a un intérêt aussi bien historique, que musical, culturel et sociétal, il est pour nous d’une très grande force ».

Noël créole en Avignon

 

Décembre 2018 – Palais des Papes – Axe Sud

 

Noël créole en Avignon

 

Décembre 2018 – Palais des Papes – Axe Sud

 

La Flûte Enchantée
de Mozart

Mai 2018 – Guadeloupe – Interview TV Guadeloupe la 1ère

 

La Flûte Enchantée de Mozart

Mai 2018 – Guadeloupe – Interview TV Guadeloupe la 1ère

 

Opéra de Verdure

Juillet 2017 – Martinique –
Festival de Fort-de-France

 

Opéra de Verdure

 

Juillet 2017 – Martinique – Festival de Fort-de-France

 

Opéra de Verdure

Juillet 2017 – Martinique – Interviews réalisées pour le Journal Télévisé d’ATV (en plateau et sur scène avant la Soirée de Gala)

 

Opéra de Verdure

 

Juillet 2017 – Martinique – Interviews réalisées pour le Journal Télévisé d’ATV (en plateau et sur scène avant la Soirée de Gala)

 

Opéra de Verdure

 

Juillet 2017 – Martinique – Reportage à l’issue de la Soirée de Gala

 

Opéra de Verdure

 

Juillet 2017 – Martinique – Reportage à l’issue de la Soirée de Gala

 

L’Ile de Merlin de Glück

Juillet 2014 – Martinique – Festival de Fort-de-France

 

L’Ile de Merlin de Glück

 

Juillet 2014 – Martinique – Festival de Fort-de-France

 

L’Ile de Merlin de Glück

 

Juillet 2014 – Martinique – Interview

 

L’Ile de Merlin de Glück

 

Juillet 2014 – Martinique – Interview

 

Dernière mise à jour du site

24/11/21 - 01h01

 

 

 

 

 

 

Crédits

Photographies :
Sandra Alves, Deborah-Ménélia Attal, Frédéric Bayle, Studio Bontant, Michael Bunel, Laurent Groffe, Jérémie Laurent, Ariane Maurisson,
Mansureh Tahavori, Hervé Véronèse
Vidéos :
Axe Sud, France O, France 3, ATV,
Guadeloupe la 1ère
Tous droits réservés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Restons en contact